agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Masters > Histoire > Master Sciences des religions et sociétés

Master Sciences des religions et sociétés

 
Mention Sciences des religions et sociétés
Parcours Histoire des religions

Accès rapides


Objectifs du master


L’évolution du paysage religieux en France et en Europe est marquée depuis plusieurs années par des mutations qui interrogent le modèle de vivre ensemble construit autour de la laïcité. Les tensions engendrées par cette évolution se nourrissent d’idées reçues et d’ignorances. Un tel contexte favorise l’instrumentalisation du religieux et de la laïcité au service d’intérêts particuliers.

Le master délivre une formation de niveau universitaire concernant les faits religieux et la laïcité, faisant appel à l’histoire, à l’anthropologie, aux sciences du langage, à la sociologie, à la philosophie, à la science politique et au droit, avec des parcours spécialisés. Les religions concernées sont celles des principales communautés confessionnelles présentes en France et en Europe. La première année est commune à l’ensemble des étudiant.e.s du master ; la deuxième année est plus spécialisée.

Trois objectifs prioritaires sont poursuivis :
  • Connaissance des principales religions et des principes de la laïcité sous différents modes disciplinaires : histoire, philosophie, sciences du langage, anthropologie, sciences de l’éducation, sociologie, droit.
  • Maîtrise des instruments de recherche et de la bibliographie de ces différentes disciplines dans le domaine des religions et de la laïcité
  • Réflexion approfondie sur la gestion des relations interculturelles et sur le vivre-ensemble dans les différents types d’états.

 

Organisation du master


Le Master est co-accrédité avec l’université Jean Moulin Lyon 3.

Le MASTER repose sur l’ISERL (Institut Supérieur d’Etudes des Religions et de la Laïcité) qui est la FED4147. Cette fédération regroupe les unités suivantes :
  • UMR 8584 : CERCOR (Centre Européen de Recherches sur les Congrégations et les Ordres Religieux),
  • UMR 5137 : CERCRID (centre de recherche critique sur le droit)
  • EA 3081 : CREA (Centre de Recherche et d’Etudes anthropologiques)
  • EA 4571 : ECP – Education, Cultures, Politiques.
  • UMR 5189 : HISOMA (Histoire et Sources des Mondes Antiques)
  • UMR 5037 : IHPC/GRAC - Institut d’histoire de la pensée classique / Groupe Renaissance et Age Classique
  • IRCM (Institut Religions, Cultures, Modernité) de Lausanne
  • E 4187 : IRPhIL (Institut de Recherche Philosophique de Lyon)
  • UMR 5190 : LARHRA (Laboratoire de Recherches Historiques Rhône-Alpes)
  • Unité d’histoire des Religions de Genève

Spécificités du master :
  • un tronc commun important qui repose sur le principe de la pluridisciplinarité
  • au S2, trois unités disciplinaires qui donnent sa coloration au diplôme obtenu. Les cinq spécialités sont : histoire, sciences de l’éducation, anthropologie, philosophie ainsi qu’un parcours propre à l’ENS. A l’exception de « histoire » les autres cours sont mutualisés avec d’autres masters.
  • le choix d’UE libres afin de s’ouvrir à d’autres disciplines

Objectifs du parcours


Le parcours « histoire des religions » du master « sciences des religions et sociétés » s’adresse en priorité aux historiens et historiennes qui envisagent de poursuivre dans un cursus d’histoire des religions et de la laïcité, mais aussi à toutes les personnes désireuses d’approfondir les faits religieux sur le temps long. L’approche historique permet d’historiciser les religions en interrogeant les origines, notamment les textes fondateurs ; de contextualiser les pratiques qui se revendiquent du religieux ; de rappeler que les relations entre politiques et religions s’inscrivent dans un temps pluriséculaire. À partir de thématiques qui sont au cœur de l’actualité, l’approche historique permet d’accéder aux fondements des faits religieux, de les inscrire dans le temps long et de se doter d’outils d’analyse éloignés des contingences de l’évènement.

Connaissances à acquérir


Connaissances historiques des religions et de la laïcité en politique, culture religieuse, analyse des textes, etc.


Modalités pédagogiques


Le diplôme national de master est obtenu après l’acquisition de 120 crédits capitalisables, répartis sur 4 semestres, après la licence. La formation dispensée comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et, lorsqu'elle l'exige, un ou plusieurs stages. Elle comprend également une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d'un mémoire ou d'autres travaux d'études personnels. Le diplôme national de master ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser au moins une langue vivante étrangère dont l’enseignement doit être inscrit dans les parcours-types de formation. Les masters visent une insertion professionnelle de haut niveau, à bac + 5, et permettent la poursuite d’études en doctorat. Les mentions de master sont organisées autour de parcours-types plus spécialisés. La formation se construit dans chaque mention sur la base d'un socle partagé de compétences et de savoirs à l'ensemble des parcours-types qui permettent de valoriser les particularités du diplôme, les compétences ou les métiers concernés.

Un grand nombre de masters du site de Lyon Saint-Étienne sont le fruit d'une coopération forte entre plusieurs établissements du site.

Contrôle des connaissances


Examen terminal Mémoire évalué par un jury terminal d’au moins 2 membres. Le stage fait l’objet d’un rapport de stage évalué par un jury terminal d’au moins 2 membres et d’un avis circonstancié du tuteur ou de la tutrice qui a accueilli le ou la stagiaire.
 

Débouchés


  • Inscription en thèse dans les disciplines concernées par les sciences du religieux et de la laïcité
  • Préparation aux métiers de l’enseignement et de la recherche dans ce domaine
  • Administrations publiques, collectivités locales, organismes parapublics, métiers de la santé et de l’éducation, ONG, institutions internationales, gestion des ressources humaines en entreprise en France et hors de France

Ouverture internationale


  • Echanges d’étudiant.e.s dans le cadre d’ERASMUS
  • Stages à l’étranger
  • Le réseau de centres de recherche de l’ISERL (Canada, Suisse, Belgique…)

Plusieurs enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses sont spécialistes d’histoire étrangère, tant européenne (Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne, Italie…) qu’extra-européenne (Maghreb, Canada, Mexique…), ce qui permet de proposer des thèmes de recherche internationaux.

Publics visés


Etudiant.e.s en formation initiale ou continue.

Accès au M1 ouvert aux :
  • étudiant.e.s titulaires d’une L3 des disciplines suivantes : histoire, droit, sociologie, anthropologie, philosophie, sciences de l’éducation, science politique…
  • étudiant.e.s titulaires d’une L3 dans d’autres disciplines, après acceptation du dossier par la commission pédagogique composée de l’ensemble des membres de l’équipe pédagogique du master.

Pré-requis


Aucun prérequis disciplinaire n’est exigé.
Formation ouverte à tout.e licencié.e du domaine Sciences humaines et sociales, droit…

Modalités d'inscription


Sont possibles
- Formation initiale,
- Formation continue,
- Contrat de professionnalisation.


Suite à la publication de la loi n°2016-1828 du 23 décembre 2016, l'admission en master 1ere année est subordonnée au succès de l'examen d'un dossier de candidature suivi le cas échéant d'un entretien et/ou d'épreuves écrites. Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes : formulaire de candidature, lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes et relevés de notes des études supérieures en France ou à l'étranger. Pour certaines mentions de master, des pièces complémentaires peuvent être exigées. Les dates limites de dépôt des dossiers de candidature sont fixées chaque année universitaire et font l'objet d'une publication sur le site internet de l'université Lyon 2.

Sont concerné.es les étudiant.es de l'université Lyon 2, les étudiant.es venant d'un autre établissement d'enseignement supérieur français ou de l'Union européenne, ainsi que les candidat.es à la VAE. Les étudiant.es de nationalité étrangère hors Union européenne suivent la procédure CampusFrance ou déposent un dossier de candidature selon leur situation.

Inscription des étudiant.es internationaux/ales


Candidat.es de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse
Inscription en L2, L3, M1, M2 ou doctorat : dossier de "Demande d'accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat).

Etudiant.es non européen.nes
Inscription en L2, L3, M1, M2, Doctorat :
  • Vous résidez dans un pays équipé de Campus France : la procédure CEF/Campus France est en ligne sur le site Campus France de votre pays
  • Vous résidez en France ou dans un pays non équipé de Campus France : vous devez déposer un dossier "Demande d'Accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat)

mise à jour le 18 juin 2019


Candidatures

Première session
M1 : 23 avril au 11 juin
M2 : 20 mai au 11 juin

Deuxième session
M1 : 15 juillet au 23 août
M2 : 15 juillet au 23 août
sur e-candidat

Contacts

Responsable pédagogique :
Christian Sorrel
christian.sorrel@univ-lyon2.fr

Secrétariat :
Salette Delamourd
masters-hist@listes.univ-lyon2.fr
Bureau E1014
ouvert 9h-12h
04 78 77 44 19
5, av Pierre Mendès-France
C.P. 11 - Bâtiment Europe
69676 Bron cedex

Informations

Examen Anglais session 2 -
Semestre 1 - le jeudi 13 juin 10h-11h45 salle D109 -DEMETER -
18 quai claude bernard
Semestre 2 : le vendredi 21 juin 10h-11h45 salle D109

Option Sciences de l'éducation [PDF - 101 Ko]29/01/19
Option philosophie [PDF - 50 Ko] 24/01/19

Universités partenaires





Université Lumière Lyon 2