agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Masters > Géographie et aménagement > Master Sciences de l'eau

Master Sciences de l'eau

 
Mention Sciences de l'eau
Parcours Connaissance, gestion, mise en valeur des espace aquatiques (COGEVAL)
Parcours Ingénierie de la restauration des milieux et de la ressource en eau (IREMIR)

Accès rapides


Objectifs du master


Ce Master, pluridisciplinaire, abordant tous les aspects de la gestion territoriale, de la connaissance et de la restauration des milieux aquatiques continentaux, et de la valorisation de ces espaces, a pour vocation de former des spécialistes qui sauront aborder de façon globale la gestion des hydrosystèmes continentaux. C’est une réponse en terme de formation à une démarche collective plus globale s’appuyant notamment sur la Directive Cadre sur l’Eau 2000/60/CEE et la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques de 2007 qui imposent une prise en compte transversale des problèmes de l’eau au sein d’entités spatiales fonctionnelles et cohérentes.

Elaborer des projets (savoir les dimensionner), des plans de gestion, SAGE, Contrats de rivières, Plans pluriannuels d’entretien, en évaluer la cohérence vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs environnementaux, animer des équipes de travail, savoir mobiliser et gérer les capitaux qui sont nécessaires à la conduite de ces projets, tels sont les objectifs professionnalisant de ce master.

Dotée d’un double dispositif professionnalisant, la formation permet également de former à la recherche qu’elle soit fondamentale ou appliquée en préparant au doctorat (Liens avec les Ecoles Doctorales ED483 « Sciences Sociales », ED341 « Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation » - E2M2, ED 488 « Sciences, Ingénierie, Santé » - SIS).


Compétences communes à l'ensemble des parcours types de cette formation

  • Savoir réaliser un diagnostic du fonctionnement d’un hydro système,
  • Savoir réaliser un certain nombre de mesures (IBGN, pêche, granulométrie, topographie élémentaire, hydrométrie, enquêtes…),
  • Savoir interpréter et critiquer les sources de connaissance (rapports d’études, notices et cahiers techniques, articles scientifiques, archives…),
  • Savoir exploiter et restituer l’information (analyse statistique, cartographie, rédaction de rapports, notes et fiches techniques…).
  • Savoir élaborer et planifier des projets (cahier des charges, planification d’actions, plan de charge…),
  • Savoir élaborer des Plans de gestion, des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux, des Contrats de milieux ou de rivière, des Plans pluriannuels d’entretien, … ,
  • Savoir évaluer la cohérence des actions vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs environnementaux,
  • Savoir animer des équipes de travail, des réunions et plus globalement communiquer,
  • Savoir mobiliser et gérer des capitaux, budgets,
  • Maîtrise des outils techniques (SIG, bases de données, statistique…),
  • Maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

 

Parcours



Organisation du master


Tous les étudiant.es suivent le même rythme :
  • En première année 1 semestre de formation initiale académique puis un stage de 5 à 6 mois en entreprise ;
  • En seconde année, quel que soit le parcours, qu’ils soient apprentis ou non, celui de l’alternance entre phase de formation académique et phase d’immersion professionnelle (entreprise pour les apprenti.es, stage recherche ou projet tuteuré).

Les étudiant.es souhaitant s’orienter en thèse à l’issue de la seconde année peuvent achever l’année de formation en juin afin de candidater aux allocations doctorales ministérielles via les Ecoles Doctorales de rattachement. Pour cela, ils/elles partent en stage perlé dès le début de l’année, et suivent le rythme de l’alternance.


Modalités pédagogiques


Le diplôme national de master est obtenu après l’acquisition de 120 crédits capitalisables, répartis sur 4 semestres, après la licence. La formation dispensée comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et, lorsqu'elle l'exige, un ou plusieurs stages. Elle comprend également une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d'un mémoire ou d'autres travaux d'études personnels. Le diplôme national de master ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser au moins une langue vivante étrangère dont l’enseignement doit être inscrit dans les parcours-types de formation. Les masters visent une insertion professionnelle de haut niveau, à bac + 5, et permettent la poursuite d’études en doctorat. Les mentions de master sont organisées autour de parcours-types plus spécialisés. La formation se construit dans chaque mention sur la base d'un socle partagé de compétences et de savoirs à l'ensemble des parcours-types qui permettent de valoriser les particularités du diplôme, les compétences ou les métiers concernés.

Un grand nombre de masters du site de Lyon Saint-Étienne sont le fruit d'une coopération forte entre plusieurs établissements du site.

Contrôle des connaissances et stage


Chaque enseignement n’est dispensé qu’une fois par année universitaire et donne lieu à un contrôle de connaissances organisé par EP (élément pédagogique structurant une UE) : Soit en contrôle continu. Il comprend des notes sur des travaux écrits et/ou oraux avec un minimum de deux notes, Soit sous la forme d’une seule épreuve écrite ou orale correspond à une seule évaluation en cours de semestre. Compte tenu des modalités d’évaluation, pour l’ensemble des semestres, une session unique est prévue. Deux stages en milieu professionnel (pouvant prendre la forme d’un contrat d’apprentissage en seconde année - à partir de la rentrée 2017 -) sont obligatoires pour l’obtention du Master (1 pour chaque année du Master). Il est d’une durée de 5 mois à six mois hors apprentissage (règles spécifiques propres au contrat de travail). Un rapport de stage doit être rédigé. Il fait l’objet d’une évaluation par un jury et une soutenance est organisée afin que l’étudiant.e présente oralement le travail effectué dans le cadre de son expérience en entreprise.

Débouchés


Types d’emplois accessibles (secteurs public et privé)
Chargé.e de missions, chargé.e d’études, ingénieur.e environnement, chargé.e de recherche, chercheur/se en environnement, consultant.e indépendant.e, agent.e de développement, animateur/trice ou coordinateur/trice scientifique, technicien.ne de rivière, animateur/trice territorial.e…

Types d’employeurs
Conseils régionaux ou généraux, Structures Intercommunales, Parcs Naturels Régionaux, Parcs Nationaux, bureaux d'études, cabinets d'expertises ou de conseil, DREAL, DDT, ONF, CREN, Agences de l'Eau, VNF, Réserves Naturelles, CNRS, IRSTEA, CNR, AFB, EPTB, Fédérations de Pêche…
 

Ouverture internationale


  • Un des deux stages obligatoirement à l'étranger (M1 ou M2) ou à défaut une expérience internationale dans son cursus antérieur.
  • Enseignement de langues : les modules recherche en langue de spécialité (anglais scientifique) + quelques autres modules de formation tronc commun pour atteindre en tout 20 % des cours en anglais.
  • Les accords visent notamment à accueillir au moins ¼ d’étudiant.es d’origine internationale et ainsi mieux préparer nos étudiant.es à la mobilité.


Publics visés


Tout public : formation initiale, reprise d’études et VAE.

Cible en M2 :
  • Formation par l’apprentissage : 50 % en M2,
  • 35 % en formation initiales « classique »,
  • 15 % en reprises d’étude et VAE.


Pré-requis

 
Un parcours antérieur (formation et/ou expérience professionnelle) orienté, pour tout ou partie, dans un ou plusieurs thèmes couverts par la formation. Dans tous les cas, un des critères principaux de la sélection est lié à la cohérence entre l’offre de formation et le projet professionnel du candidat.
Pour l'accès en M1, Mention de Licence conseillée : Géographie et aménagement, Sciences de la vie et de la Terre, Sciences de la Terre, Sciences de la vie, Sciences et technologie.
Certaines Licences professionnelles peuvent accéder sous conditions particulières (en reprise d’études ou du fait de l’excellence académique).
Pour l’accès en M2, il convient de justifier d’un parcours antérieur équivalent au contenu du M1.

Modalités d'inscription


Suite à la publication de la loi n°2016-1828 du 23 décembre 2016, l'admission en master 1ere année est subordonnée au succès de l'examen d'un dossier de candidature suivi le cas échéant d'un entretien et/ou d'épreuves écrites. Le dossier de candidature est constitué des pièces suivantes : formulaire de candidature, lettre de motivation, curriculum vitae, diplômes et relevés de notes des études supérieures en France ou à l'étranger. Pour certaines mentions de master, des pièces complémentaires peuvent être exigées. Les dates limites de dépôt des dossiers de candidature sont fixées chaque année universitaire et font l'objet d'une publication sur le site internet de l'université Lyon 2.

Sont concerné.es les étudiant.es de l'université Lyon 2, les étudiant.es venant d'un autre établissement d'enseignement supérieur français ou de l'Union européenne, ainsi que les candidat.es à la VAE. Les étudiant.es de nationalité étrangère hors Union européenne suivent la procédure CampusFrance ou déposent un dossier de candidature selon leur situation.
 

Inscription des étudiant.es internationaux/ales


Candidat.es de l’Union Européenne, de l’Espace Économique Européen ou de la Suisse
Inscription en L2, L3, M1, M2 ou doctorat : dossier de "Demande d'accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat).

Etudiant.es non européen.nes
Inscription en L2, L3, M1, M2, Doctorat :
  • Vous résidez dans un pays équipé de Campus France : la procédure CEF/Campus France est en ligne sur le site Campus France de votre pays
  • Vous résidez en France ou dans un pays non équipé de Campus France : vous devez déposer un dossier "Demande d'Accès" (téléchargeable courant mai sur le site des composantes ou via E-candidat)


Plus d'informations


mise à jour le 7 juin 2019


Candidatures

Première session
M1 : 23 avril au 20 mai
M2 : 20 mai au 17 juin

Deuxième session
M1 : 20 juillet au 19 août
M2 : 15 juillet au 27 août
sur e-candidat

Contacts

Responsable pédagogique :
Norbert Landon
norbert.landon@univ-lyon2.fr

Secrétariat :
Erwan Le Texier
masters-geo@listes.univ-lyon2.fr
Bureau E1015
ouvert 9h-12h
04 78 77 44 14
5, av Pierre Mendès-France
C.P. 11 - Bâtiment Europe
69676 Bron cedex

A télécharger

Parcours

Universités partenaires



Université Lumière Lyon 2