agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > UFR > Equipe enseignante > Enseignant.e.s en histoire > MOULINIER-BROGI Laurence

MOULINIER-BROGI Laurence

 
Professeur, histoire médiévale

Bureau : CIHAM, ISH, 14 avenue Berthelot, Bâtiment C, 1er étage
Courriel : laurence.moulinier-brogi@univ-lyon2.fr
Horaires de permanences : sur rendez vous en dehors des périodes de cours


ENSEIGNEMENTS
Licence : Etat de la recherche en Histoire médiévale ; Techniques de la recherche en Histoire médiévale

Master : Initiation à la recherche en Histoire médiévale (M1) ; Textes latins (paléographie et codicologie médiévales) ; séances ponctuelles dans le cours « La place de l’écrit et de l’image dans les sociétés médiévales » (M1, master CEI) : Les écrits en langue vulgaire, du manuscrit à l’imprimé (M1, master CEI) ; séminaire de M1-M2 « Médecine, santé et société »

Concours : Préparation à l’Agrégation (cours, TD, colles)

RESPONSABILITES COLLECTIVES A L’UNIVERSITE LYON 2

Membre du GEI depuis 2010.
Responsable de l’UE 1A du master Cultures de l’Ecrit et de l’Image (CEI) « La place de l’écrit et de l’image dans les sociétés médiévales »
Membre du conseil de faculté de 2010 à 2014.
Chef de la section médiévale.
Responsable du master 1 Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux en 2013-2014.
Membre du conseil de laboratoire du CIHAM
Présidente du comité de sélection pour le poste PR4187 en 2014.
Membre du jury de spécialité de M2.
Membre de la commission d’admission pour le master CEI.

RESPONSABILITES DANS LA RECHERCHE

Membre élu du conseil de laboratoire depuis 2010
Responsable, avec Marilyn Nicoud, de l’axe 4 du CIHAM-UMR 5648 de 2009 à 2014 ; responsable, avec Carlos Heusch de l’axe 3 du nouveau programme du CIHAM depuis 2014.

ENCADREMENT DE THESES EN COURS

Laure Miolo, Le fonds scientifique d’un collège de théologie : le cas de la maison de Sorbonne
Ouidad Hamitri, La chirurgie en al-Andalous, Xe-XVe s. (avec D. Valérian)

ACTIVITES DE RECHERCHE

Thématiques de recherche :

histoire de la médecine en Occident (théorie, pratiques, acteurs); les mendiants et la culture scientifique ; histoire du corps ;transmission des savoirs autour de la Méditerranée; traductions en langues vernaculaires ; Ecole de Salerne ; Guillaume l'Anglais et ses écrits ; Hildegarde de Bingen et son oeuvre ; histoire des femmes ; histoire de la mystique.

Participation à des programmes et groupes de recherche en cours :

Membre du CIHAM (UMR 5648) depuis septembre 2009.
Membre du GDRE « Culture of the Court, Culture of the Body », de 2007 à 2011, dont certains résultats sont encore en cours de publication.
Membre depuis 2009 du groupe international de recherche Hermes Medicus (Institut d'Histoire de la médecine et de la santé, Université de Genève) financé par l'Agence Nationale de la Recherche, dans le cadre du projet « Hermès. Histoire et théories de l’interprétation ».
Membre du RHUM (Réseau d’Historiens universitaires de la Médecine) fondé par A. Carol (Université d’Aix-IUF) depuis 2011.
Membre du programme de l’Ecole française de Rome « Les mendiants et le savoir » piloté par J. Chandelier et A. Robert.
Membre du Comité de direction de l’Equipex Biblissima (suppléante de Jean-Louis Gaulin) depuis 2012.


SELECTION DE PUBLICATIONS

Articles dans revues à comité de lecture

"La botanique de Hildegarde de Bingen", Médiévales, 16-17, 1989, Plantes, mets et mots, p. 113-129. [en ligne sur revues.org]
"Un échantillon de la botanique d'Albert le Grand", Médiévales, 16-17, 1989, Plantes, mets et mots, p. 179-185. [en ligne sur revues.org]
"Elisabeth, Ursule et les Onze mille vierges : un cas d'invention de reliques à Cologne au XIIe siècle", Médiévales, 22-23, printemps 1992, Pour l’image, p. 173-186. [en ligne sur revues.org]
"Les baleines d'Albert le Grand" (texte traduit et présenté), Médiévales, 22-23, printemps 1992, Pour l’image, p. 117-128. [en ligne sur revues.org]
"Fragments inédits de la Physica : contribution à l'étude de la transmission des manuscrits scientifiques de Hildegarde de Bingen", Mélanges de l'Ecole Française de Rome, 105, fasc. 2, 1993, p. 629-650. [en ligne sur Persee.fr et sur HALSHS]
"Hildegarde de Bingen, les plantes médicinales et le jugement de la postérité : pour une mise en perspective", Scientiarum historia, 20, 1994, 1-2, p. 61-75.
"H comme Histoire : Hrotsvita, Hildegarde et Herrade, trois récits de fondation au féminin", Clio, Histoire, femmes et sociétés, 2, Femmes et religion, 1995, p. 85-107. [en ligne sur revues.org]
"Quand le malin fait de l'esprit : le rire au Moyen Age vu depuis l'hagiographie", Annales, Histoire, sciences sociales, 3, Mai-Juin 1997, p. 457-475. [en ligne sur Persee.fr]
"Hildegarde exorciste : la ”Vie de Hildegarde” en français et sa principale source inédite", Hagiographica, V, 1998, p. 91-118.
"Deux fragments inédits de Hildegarde de Bingen copiés par Gerhard von Hohenkirchen (†1448)", Sudhoffs Archiv, 83, 1999, p. 224-238. [en ligne sur HALSHS]
(avec O. Redon), "L'inondation de 1333 à Florence. Récit et hypothèses de Giovanni Villani", Médiévales, 36, printemps 1999, Le fleuve, p. 91-104. [en ligne sur revues.org]
« Les médecins en Poitou à la fin du Moyen Age (XIIIe-XVe siècle) », Bulletin de la société des Antiquaires de l’Ouest, 5e série, t. XV, 3e et 4e trimestres 2001, p. 211-236.
« Un témoin supplémentaire du rayonnement de sainte Radegonde au Moyen Age ? La Vita domnae Juttae (XIIe siècle) », Bulletin de la société des Antiquaires de l’Ouest, 5e série, t. XV, 3e et 4e trimestres 2001, p. 181-197. [en ligne sur HALSHS]
« Esthétique et soins du corps dans les traités médicaux à la fin du Moyen Age », Médiévales, 46, printemps 2004, Ethique et pratiques médicales, p. 55-71. [en ligne sur revues.org et HALSHS]
« Un médecin et son image au XVIe siècle ? Nicolaus Gugler, de Nuremberg », Sudhoffs Archiv, Band 89, Heft 1, 2005, p. 23-38. [en ligne sur HALSHS]
« Conception et corps féminin selon Hildegarde de Bingen », Storia delle donne, 1, 2005, p. 139-157.[en ligne sur ww.fupress.net]
« Quête de Dieu et recherche de modèles. Naissance d’une tradition féminine dans la mystique allemande (XIIe-XIVe s.) », Ecritures, n° 1, décembre 2005, Les femmes et l’Ecriture. L’amour profane et l’amour sacré, p. 15-55. [en ligne sur HALSHS]
(avec J. Chandelier, M. Nicoud), « Manuscrits médicaux latins de la Bibliothèque nationale de France : un index des auteurs et des œuvres », Archives d’Histoire doctrinale et littéraire du Moyen Age, n° 73, 2006, p. 63-163. [accessible via Cairn]
(avec N. Weill-Parot), « La science médiévale, du codex à l’imprimé », Médiévales, 52, printemps 2007, Le livre de science, du copiste à l’imprimeur, p. 7-14. [en ligne sur revues.org]
« Un flacon en point de mire. La science des urines, un enjeu culturel dans la société médiévale (XIIIe-XVe s.) », Annales HSS, janvier-février 2010, n° 1, p. 11-37. [en ligne sur HALSHS]
« La fortune du De urinis de Maurus de Salerne et ses volgarizzamenti inédits », Mélanges de l’Ecole française de Rome, 122, 2, 2010, p. 261-278. [en ligne sur www.torrossa.it]
« Habemus sanctam ! La vie sans fin de Hildegarde de Bingen », Médiévales, 63, automne 2012, Philosophies morales. L’éthique à la croisée des savoirs, p. 145-154.
"L'allure du médecin au Moyen Age", PRIS-MA, Recherches sur la littérature d'imagination au Moyen Age, tome XXVIII, 1 et 2, n° 55-56, janvier-décembre 2012, Allures Médiévales II. Essais sur la marche et la démarche, p. 75-91.

Ouvrages, édition scientifique de numéros spéciaux de revues
1) Ouvrages personnels :
L’œuvre scientifique de Hildegarde de Bingen, thèse dactylographiée de doctorat nouveau régime, sous la dir. de R. Delort, Université Paris-VIII, 1994, 3 vols, 630 p.
Le manuscrit perdu à Strasbourg. Enquête sur l'œuvre scientifique de Hildegarde, Paris/Saint-Denis, Publications de la Sorbonne-Presses Universitaires de Vincennes, 1995, 286 p.
Beate Hildegardis Cause et cure, edidit L. Moulinier, Berlin, Akademie Verlag, 2003, CXVII + 384 p.
Autour de Guillaume l’Anglais. Recherches sur l’uroscopie médiévale, mémoire inédit dactylographié d’HDR, sous la dir. de D. Jacquart, Paris, Ecole pratique des Hautes études (IVe section), 2008, 2 vols, 560 p.
Guillaume l’Anglais, le frondeur de l’uroscopie médiévale (XIIIe siècle), Edition commentée et traduction du De urina non visa, Paris-Genève, Droz, 2011 (collection Hautes Etudes médiévales et modernes, 101), 290 p.
L’Uroscopie au Moyen Âge. « Lire dans un verre la nature de l’homme », Paris, Honoré Champion, 2012, 256 p.
2) Participations à des ouvrages collectifs :
(avec A. Boureau, M. Goullet, et alii) Jacques de Voragine, La légende dorée, dir. A. Boureau, Paris, Gallimard, « La Pléiade », 2004, 1549 p.
(collaboration) Rigord, Histoire de Philippe Auguste, éd. É. Carpentier, G. Pon et Y. Chauvin, Paris, CNRS, 2006, 502 p.
(collaboration) Translations médiévales. Cinq siècles de traductions en français au Moyen Âge (XIe-XVe siècles). Étude et Répertoire, dir. C. Galderisi, 3 vol., Turnhout, Brepols, 2011.
3) Direction d’ouvrages :
(avec P. Boucheron), Hommes de pouvoir : individu et politique au temps de Saint Louis, Médiévales, 34, printemps 1998, 158 p. [en ligne sur revues.org]
(avec B. Laurioux), Scrivere il Medio evo. Lo spazio, la santità, il cibo. Un libro dedicato ad Odile Redon, Rome, Viella, 2001, 458 p.
(avec M. Nicoud), Ethique et pratiques médicales, Médiévales, 46, printemps 2004, 158 p. [en ligne sur revues.org]
(avec L. Sallmann, C. Verna, N. Weill-Parot), La juste mesure. Quantifier, évaluer, mesurer, entre Orient et Occident (VIIIe-XVIIIe siècle), Saint-Denis, P.U.V., 2005, 201 p.
(avec N. Weill-Parot), Le livre de science, du copiste à l’imprimeur, Médiévales, 52, printemps 2007, 192 p. [en ligne sur revues.org]
Odile Redon, Des forêts et des âmes. Espace et société dans la Toscane médiévale, études rassemblées par L. Moulinier-Brogi, Saint-Denis, P.U.V., 2008, 290 p.
(avec D. Boquet, P. Nagy), La chair des émotions. Pratiques et représentations corporelles de l’affectivité au Moyen Age, Médiévales, 61, automne 2011, 222 p. [en ligne sur revues.org]
(avec C. Lanoé), Corps parés, corps parfumés, Artefact, n° 1, 2013.

Chapitres d’ouvrages

5) Contributions dans des ouvrages collectifs :
"Deux jalons de la construction d'un savoir botanique en Allemagne aux XIIe-XIIIe siècles : Hildegarde de Bingen et Albert le Grand", dans Le monde végétal (XIIe-XVIIe siècle). Savoirs et usages sociaux, dir. A. J. Grieco, O. Redon, L. Tongiorgi Tomasi, Saint-Denis, P.U.V., 1993, p. 89-105.
"Ein Präzedenzfall der Kompendien Literatur : die Quellen der naturlichen Schriften Hildegards von Bingen", dans Hildegard von Bingen. Prophetin durch die Zeiten. Zum 900. Geburtstag, éd. E. Forster, Freiburg/Basel/Wien, Herder, 1997, p. 431-447.
"La faune germanique médiévale aux XIe-XIIe siècles : une brève histoire de noms", dans Milieux naturels, espaces sociaux. Etudes offertes à Robert Delort, éd. F. Morenzoni et E. Mornet, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997, p. 193-208.
(avec Odile Redon), " “ Pareano aperte le cataratte del cielo” : le ipotesi di Giovanni Villani sull’inondazione del 1333 a Firenze" , dans Miracoli. Dai segni alla storia, éd. S. Boesch Gajano, M. Modica, Rome, Viella, 1999, p. 137-154.
“ Le corps des jeunes filles dans les traités médicaux du Moyen Age ”, dans Le corps des jeunes filles de l’Antiquité à nos jours, dir. L. Bruit Zaidman, G. Houbre, Chr. Klapisch-Zuber, P. Schmitt-Pantel, Paris, Perrin, 2001, p. 80-109. [en ligne sur HALSHS]
(avec B. Laurioux), « Introduction-Introduzione », dans Scrivere il Medio evo. Lo spazio, la santità, il cibo. Un libro dedicato ad Odile Redon, Rome, Viella, 2001, p. 9-12.
« Les médecins dans le Centre-Ouest au Moyen Age (XIIIe-XVe siècle) », dans B. Laurioux, L. Moulinier-Brogi dir., Scrivere il Medio evo. Lo spazio, la santità, il cibo. Un libro dedicato ad Odile Redon, Rome, Viella, 2001, p. 405-429. [en ligne sur HALSHS]
« Le chat des cathares de Mayence et autres « primeurs » d’un exorcisme du XIIe siècle », dans Retour aux sources. Textes, études et documents d’histoire médiévale offerts à Michel Parisse, Paris, Picard, 2004, p. 699-709.
(avec L. Sallmann, C. Verna, N. Weill-Parot), « Introduction », dans La juste mesure. Quantifier, évaluer, mesurer, entre Orient et Occident (VIIIe-XVIIIe siècle), Saint-Denis, P.U.V., 2005, p. 7-19.
« La noyade au Moyen Age : questions soulevées par certains ‘corps flottants’ », dans Corps submergés, corps engloutis. Une histoire des noyés et de la noyade de l’Antiquité à nos jours, dir. F. Chauvaud, Paris, Creaphis, 2007, p. 35-53.
« La vie d’une âme, la voix d’une sœur », Introduction à Elisabeth de Schönau, Visions, traduit du latin par Jean-Pierre Troadec, Paris, Le Cerf, 2009, p. 9-31.
« Maternità spirituale e direzione di coscienza secondo Ildegarda di Bingen », dans G. Filoramo éd., Storia della direzione spirituale, II. L'età medievale, a cura di Sofia Boesch Gajano, Brescia, Morcelliana, 2010, pp. 185-204.
« Virginité, maternité et maux du corps féminin au prisme de l’uroscopie médiévale », dans Femmes en fleurs, femmes en corps. Sang, Santé, Sexualités du Moyen Age aux Lumières, études réunies par Cathy McClive et Nicole Pellegrin, Saint-Etienne, Presses de l’Université de Saint-Etienne, 2010, p. 21-36.
« œuvres complètes et œuvres qu’on prête : à propos des Opera omnia de Hildegarde de Bingen (1098-1179) », dans Composer, rassembler, penser les « œuvres complètes », textes réunis par B. Didier, J. Neefs et S. Rolet, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2012, p. 165-186.
(avec D. Lett, O. Redon), "Voies ou voix d'un temps passé et d'aujourd'hui : Médiévales", dans Revue et recherche, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 1994, p. 65-73.
"Microcosme et macrocosme", dans Dictionnaire critique de l'ésotérisme, dir. J. Servier, Paris, PUF, 1998, p. 852-854.
« “Palais“ : la singulière fortune d’un mot », dans Palais et Pouvoir. De Constantinople à Versailles, dir. M.-F. Auzépy, J. Cornette, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2003, p. 295-308.
« Hildegarde de Bingen, Chants et Lettres (choix) », traduit du latin, présenté et annoté, dans Voix de femmes au Moyen Age. Savoir, mystique, poésie, amour, sorcellerie XIIe-XVe siècle, dir. D. Régnier-Bohler, Paris, R. Laffont, 2006, p. 77-124.
« Fondation de Cluny », dans Célébrations nationales 2010, Paris, Direction des Archives de France, 2009, p. 192-195.
Notices « Codex de Lucca », et « Epistolarium », dans La médecine ancienne, du corps aux étoiles, Exposition présentée à la Fondation Martin Bodmer, Coligny, Suisse, du 30 octobre 2010 au 30 janvier 2011, éd. G. d’Andiran, Coligny, Fondation Bodmer/Paris, PUF, 2010.
Notice « Hildegarde de Bingen », dans Christianisme : Dictionnaire des temps, des lieux et des figures, dir. A. Vauchez, Paris, Seuil, 2010.
« Elisabeth de Schönau », dans Les femmes mystiques, Histoire et dictionnaire, Dr. A. Fella, Paris, Robert Laffont, 2012, p. 344-346 (« Bouquins »).
« Herrade de Landsberg », dans Dictionnaire universel des créatrices, dir. B. Didier, A. Fouque, M. Calle-Gruber, Editions des femmes/Belin, 2013
6) Conférences invitées avec actes :
« L'abbesse et les poissons : un aspect de la zoologie de Hildegarde », dans Exploitation des animaux sauvages à travers le temps, Actes des rencontres15-17 octobre 1992, dir. J. Desse et F. Audoin-Rouzeau, Juan-les-Pins, Editions APDCA, 1993, p. 461-472.
« L'ordre du monde animal selon Hildegarde de Bingen », dans L'homme, l'animal domestique et l'environnement du Moyen Age au XVIIIe siècle, Actes du colloque de Nantes, 22-24 octobre 1992, textes réunis par R. Durand, Nantes, Ouest Editions, 1993, p. 51-62. [en ligne sur HALSHS]
« Une encyclopédiste sans précédent ? Le cas de Hildegarde de Bingen », dans L'enciclopedismo medievale, Actes du colloque international, San Gimignano, 8-10 octobre 1992, éd. M. Picone, Ravenne, A. Longo Editore, 1994, p. 119-134.
« Les merveilles de la Nature vues par Hildegarde de Bingen », dans Miracles, prodiges et merveilles au Moyen Age, Actes du XXVe congrès de la SHMESP, Paris, Publications de la Sorbonne, 1995, p. 115-132.
« Vitae latines et volgarizzamento : l'exemple de la Vie de Hildegarde en français », dans Santità, Culti, Agiografia. Temi e prospettive, Atti del I Convegno di Studio dell’AISSCA, Roma, 24-26 ottobre 1996, éd. S. Boesch Gajano, Rome, Viella, 1997, p. 139-163. [en ligne sur HALSHS]
« Abbesse et agronome : Hildegarde et la botanique de son temps », dans Hildegard of Bingen. The Context of her Thought and Art, éd. Ch. Burnett, P. Dronke, Londres, The Warburg Institute, 1998, p. 135-156 (Warburg Institute Colloquia, 4).
« Et papa libros eius canonizavit : réflexions sur l'orthodoxie des écrits de Hildegarde de Bingen », dans S. Elm., E. Rebillard, A. Romano, éd., Orthodoxie, Christianisme, Histoire. Orthodoxy, Christianity, Rome, Ecole Française de Rome, 2000, p. 177-198 (Collection de l'Ecole française de Rome 270). [en ligne sur www.torrossa.it]
« Unterhaltungen mit dem Teufel : Eine französische Hildegard-Vita des 15. Jahrhunderts und ihre Quellen », dans Hildegard von Bingen in ihrem historischen Umfeld, Internationaler wissenschaftlicher Kongreß zum 900jährigen Jubiläum, 13-19 September 1998, Bingen am Rhein, éd. A. Haverkamp, Mayence, Philipp von Zabern, 2000, p. 519-560. [en ligne sur HALSHS]
« Hildegarde ou Pseudo-Hildegarde ? Réflexions sur l’authenticité du traité ‘Cause et cure’ », dans « Im Angesicht Gottes suche der Mensch sich selbst ». Hildegard von Bingen (1098-1179), éd. R. Berndt, Berlin, Akademie Verlag, 2001, p. 115-146 (Erudiri Sapientia, II).
« Magie, médecine et maux de l’âme dans l’œuvre scientifique de Hildegarde », dans « Im Angesicht Gottes suche der Mensch sich selbst ». Hildegard von Bingen (1098-1179), éd. R. Berndt, Berlin, Akademie Verlag, 2001, p. 545-559 (Erudiri Sapientia, II).
« Un lexique trilingue du XIIe siècle : la lingua ignota de Hildegarde de Bingen », dans Lexiques bilingues dans les domaines philosophique et scientifique (Moyen Âge-Renaissance), Actes du colloque international organisé par l’Ecole Pratique des Hautes Etudes-IVe Section et l’Institut Supérieur de Philosophie de l’Université Catholique de Louvain, Paris, 12-14 juin 1997, éd. J. Hamesse, D. Jacquart, Turnhout, Brepols, 2001, p. 89-111.
« Plantes toxiques et humeurs peccantes : la pensée du poison dans l’œuvre de Hildegarde », dans Le corps à l’épreuve. Poisons, remèdes et chirurgie : aspects des pratiques médicales dans l’Antiquité et au Moyen Âge, études réunies par F. Collard et E. Samama, Langres, Dominique Guéniot, 2002, p. 71-101.
(avec F. Chauvaud, P. Cordier, S. Jahan et alii), « Le corps et ses blessures : conflits d’interprétation et interprétation du conflit de l’Antiquité à nos jours », dans La conflictuosité en Histoire. Quelques approches, Actes de la Table ronde, Poitiers, 2000, dir. F. Chauvaud, Cahiers du GERHICO, n° 3, 2002, p. 63-71.
« Jean de Salisbury, un réseau d’amitiés continentales », dans Culture politique des Plantagenêt (1154-1204), Actes du colloque international tenu à Poitiers du 2 au 5 mai 2002, éd. M. Aurell, Poitiers, CESCM, 2003, p. 341-361. [en ligne sur HALSHS]
« L’originalité de l’école de médecine de Montpellier », dans La medicina nel Medioevo: la Schola Salernitana e le altre, Atti della Giornata di studio (Salerno, 1 giugno 2002), éd. A. Leone et G. Sangermano, Salerne, 2003, p. 101-126.
« Le sang entre savoir et questionnements, science et imaginaire », dans Cahiers art et science, numéro spécial, 8, 2004, 1453, p. 53-73.
« Quête de Dieu et recherche de modèles. Naissance d’une tradition féminine dans la mystique allemande (XIIe-XIVe s.) », dans Les femmes et l’Ecriture. L’amour profane et l’amour sacré, textes réunis par Claude Cazalé Bérard, Ecritures, n° 1, décembre 2005, p. 15-55. [en ligne sur HALSHS]
« Médecins et apothicaires dans l’Italie médiévale. Quelques aspects de leurs relations », dans Pharmacopoles et apothicaires. Les « pharmaciens » de l’Antiquité au Grand Siècle, études réunies par F. Collard et E. Samama, Paris, L’Harmattan, 2006, p. 119-134. [en ligne sur HALSHS]
« Délit d’opinion et déni d’orthodoxie dans l’Occident du XIIIe siècle», dans Convaincre et persuader : communication et propagande aux XIIe et XIIIe siècles, études réunies par M. Aurell, Poitiers, CESCM, 2007, p. 383-401.
« La science des urines de Maurus et les Sinthomata magistri Mauri inédits », dans La Scuola Medica Salernitana. Gli autori e i testi, Actes du Colloque international, Salerne, 3-5 novembre 2004, éd. D. Jacquart, A. Paravicini Bagliani, Florence, Sismel, 2007, p. 261-281. [en ligne sur HALSHS]
« L’uroscopie en vulgaire dans l’Occident médiéval : un tour d’horizon », dans Science translated. Latin and Vernacular Translations of Scientific Treatises in Medieval Europe, éd. M. Goyens, P. De Leemans, A. Smet, Louvain, Leuven University Press, 2008, p. 221-241.
« Aspects de la maternité chez Hildegarde de Bingen », dans La madre. The Mother, Actes du colloque international « La mère », Université de Lausanne, 23-25 novembre 2005, Florence, SISMEL, 2009, p. 215-234.
« Naturkunde und Mystik bei Hildegard von Bingen: Der Blick und die Vision », dans Mysticism and Nature / Mystik und Natur. Zur Geschichte ihres Verhältnisses vom Altertum bis zur Gegenwart, éd. P. Dinzelbacher, Berlin-New York, De Gruyter, 2009, p. 39-60.

« La Terre vue par Hildegarde de Bingen (1098-1179) », dans Aux origines de la géologie, de l’Antiquité au Moyen Age, Actes du colloque international 10-12 mars 2005, Paris Sorbonne (Paris IV), textes réunis sous la direction de Claude Thomasset, Joëlle Ducos et Jean-Pierre Chambon, Paris, Honoré Champion, 2010, p. 205-230. [en ligne sur HALSHS]

« Soins du corps à la Cour de France au tournant du XIVe siècle », dans Cultures de cour, Cultures du corps. xive-xviiie siècles, éd. Mathieu Da Vinha, Catherine Lanoé, Bruno Laurioux, Paris, Presses de la Sorbonne, 2011, p. 31-50. [en ligne sur HALSHS]

« La castration dans l’Occident médiéval », dans Corps outragés, corps ravagés de l'Antiquité au Moyen Âge, Actes du colloque HeRMA-CESCM, Université de Poitiers 15-16 janvier 2009, éd. L. Bodiou, V. Mehl, M. Soria, Brepols, Turnhout, 2011, p. 189-216.

« La pomme d'Eve et le corps d'Adam », dans Adam, le premier homme, textes réunis par Agostino Paravicini Bagliani, Florence, SISMEL/Edizioni del Galluzzo, 2012, p. 135-158.
(avec D. Boisseuil, M. Nicoud), « Il De balneis di Francesco da Siena. Uno sguardo sul termalismo italiano all'inizio del Quattrocento », dans Die Renaissance der Heilquellen in Italien und Europa von 1200 bis 1600/Il Rinascimento delle fonti termali in Italia e in Europa dal 120 al 1600, Geschichte, Kultur und Vorstellungswelt/Storia, cultura e immaginario, hrsg./cur. D. Boisseuil, H. Wulfram, mit Unterstützung von/con la collaborazione di M. Nicoud, Frankfurt am Main-Berlin-Bern-Bruxelles-New York-Oxford-Wien, Peter Lang, 2012, p. 129-144.
« Un aspect particulier de la médecine des religieux après le XIIe siècle : l’attrait pour l’astrologie médicale », dans Médecine et religion: compétitions, collaborations, conflits 
(XIIe - XXe siècles), études réunies par Luc Berlivet, Sara Cabibbo, Maria Pia Donato, Raimondo Michetti et Marilyn Nicoud, Rome, École française de Rome, 2012, p. 65-92.
« Hygiène et cosmétique de la bouche au Moyen Âge », dans Dents, dentistes et art dentaire. Histoire, pratiques et représentations, Antiquité, Moyen Âge, Ancien Régime, Actes du colloque Dents, dentistes et art dentaire. Histoire, pratiques et représentations. 8-9-10 mars 2012, Université de Paris 13, Villetaneuse-Université de Paris-Ouest Nanterre -Université de Versailles Saint-Quentin, études réunies par Franck Collard et Evelyne Samama, Paris, L’Harmattan, 2012, p. 221-239.
(avec M. Nicoud), "Fama ou légende? De la vie de quelques médecins italiens d'après les témoignages médiévaux », dans The Medieval Legends of Philosophers and Scholars, Micrologus, Nature, Sciences and Medieval Societies, XXI (2013), p. 445-470.

« Roi garant ou roi guérisseur ? Philippe le Bel et le corps, d’après le réceptaire mis sous son nom », dans E. Andretta, M. Nicoud dir., Etre médecin de cour (France, Italie, Espagne, XIIIe-XVIIIe siècle), Florence, SISMEL-Edizione del Galluzzo, 2013, p. 131-148.
"Deux ou trois choses que l’on sait d’elle : la faculté de médecine parisienne et ses débuts", dans Les débuts de l'enseignement universitaire à Paris (1200-1245 environ), éd. Olga Weijers et Jacques Verger, Turnhout, Brepols, 2013, p. 387-398 (coll. Studia Artistarum, 38).

mise à jour le 23 juin 2017


Université Lumière Lyon 2