agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Actualités > "Les luttes et les rêves", dialogue avec Michelle Zancarini-Fournel

Actualité du 6 avril 2017
de 16h30 à 20h

"Les luttes et les rêves", dialogue avec Michelle Zancarini-Fournel

 

*Agenda scientifique

L'historienne Michelle Zancarini-Fournel vient dialoguer avec les étudiant.es d’histoire de l’Université autour de son livre "Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours".

"Les luttes et les rêves" de Michelle Zancarini-Fournel

Accès direct : la rencontre | le livre "Les luttres et les rêves"

  Dialogue avec les étudiant.es d'histoire

Cette rencontre est organisée par des étudiant.es de l'UFR Temps et territoires, inscrit.es en master Études sur le Genre parcours Matilda Histoire des femmes et du genre en Europe, XVIIIe-XXe siècle et des étudiant.es de la licence histoire.
Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite à l’université Claude Bernard-Lyon-I, spécialiste en histoire contemporaine, a consacré ses recherches à l'histoire des milieux populaires. Elle est notamment l'auteure de L’Histoire des femmes en France XIXe-XXe siècle (PUR, 2005) et a codirigé, avec Philippe Artières, 68, une histoire collective (1962-1981) (La Découverte, 2008).

L'encadrement de cette discussion est assuré par deux enseignantes :
- Marianne Thivend, maîtresse de conférences en histoire contemporaine, chercheure au laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, spécialiste de l'histoire de l'éducation, de l'histoire de l'enseignement technique et professionnel, des politiques scolaires, de l'histoire des femmes et de l'histoire du genre.
- Monica Martinat, maîtresse de conférences en histoire moderne, chercheure au laboratoire Triangle. Ses domaines de recherche sont l'histoire économique et sociale des mondes modernes, l'histoire du genre, l'écriture des sciences sociales, ainsi que les rapports entre histoire et fiction.

La rencontre est suivie d'un échange libre et convivial autour d'un pot.
Vous ne vous êtes pas encore plongé.es dans ce "gros ouvrage" ? Venez donc le découvrir en bonne compagnie ! Vous pourrez même vous offrir un exemplaire dédicacé grâce à la présence de la Librair’U de Bron.

  Michelle Zancarini-Fournel et son livre Les luttes et les rêves

Cette relecture « par le bas » de plus de trois siècles d’histoire de France connaît un grand succès éditorial et critique depuis sa publication en décembre 2016. Michelle Zancarini-Fournel évoquera avec les étudiant.es les enjeux de l’écriture et de la publication de « cette histoire de la France « d’en bas », celle des classes populaires et des opprimés de tous ordres. »

Références : Les luttes et les rêves, une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours, de Michelle Zancarini-Fournel, coll. Zones, éditions La Découverte, Paris, 2016, quatrième de couverture)
1685, année terrible, est à la fois marquée par l’adoption du Code Noir, qui établit les fondements juridiques de l’esclavage « à la française », et par la révocation de l’édit de Nantes, qui donne le signal d’une répression féroce contre les protestants. Prendre cette date pour point de départ d’une histoire de la France moderne et contemporaine, c’est vouloir décentrer le regard, choisir de s’intéresser aux vies de femmes et d’hommes « sans nom », aux minorités et aux subalternes, et pas seulement aux puissants et aux vainqueurs.
C’est cette histoire de la France « d’en bas », celle des classes populaires et des opprimé.e.s de tous ordres, que retrace ce livre, l’histoire des multiples vécus d’hommes et de femmes, celle de leurs accommodements au quotidien et, parfois, ouvertes ou cachées, de leurs résistances à l’ordre établi et aux pouvoirs dominants, l’histoire de leurs luttes et de leurs rêves.
Pas plus que l’histoire de France ne remonte à « nos ancêtres les Gaulois », elle ne saurait se réduire à l’« Hexagone ». Les colonisés – des Antilles, de la Guyane et de La Réunion en passant par l’Afrique, la Nouvelle-Calédonie ou l’Indochine – prennent ici toute leur place dans le récit, de même que les migrant.e.s qui, accueilli.e.s « à bras fermés », ont façonné ce pays.

Type :
Rencontres / débats
Lieu(x) :
Campus Porte des Alpes
Salle E1020

mise à jour le 9 mars 2017


Lieu

Salle E1020 - bât. Erato
campus Porte des Alpes
accès tram T2 - Europe-Université
entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Université Lumière Lyon 2