agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Licences > L1 - Portail Humanités > Fiches pédagogiques L1 > 2017 - 2018 - S1 - CM - TD - Langues, territoires, représentations

2017 - 2018 - S1 - CM - TD - Langues, territoires, représentations

 
1J08C011
Nom du groupe du bureau virtuel sur lequel sont déposés les documents pédagogiques : Langues Territoires (les documents de CM seront aussi disponible sur la plateforme de cours)
Semestre et lieu de l’enseignement : Semestre 1, Campus Porte des Alpes

Horaires du CM et des TD
CM : Vendredi créneau 3, campus Porte des Alpes, Campus Porte des Alpes, amphi B
TD : Voir sur le site de l’UFR Temps et Territoires et sur votre emploi du temps

Equipe pédagogique [PDF - 69 Ko]


Description de l’enseignement
Objectifs

L’objectif du cours est de sensibiliser les étudiants à une compréhension croisée du rôle des langues dans la constitution et la représentation es identités collectives, à travers une approche interdisciplinaire (archéologie, lettres, géographie).

Connaissances à acquérir
Constitutives de l’identité plurielle de l’humanité, les langues participent à la différenciation des groupes humains dans le temps et dans l’espace et sont très liées à la définition des territoires, notamment étatiques, mais aussi régionaux et parfois locaux. Inversement, la manière dont les langues sont gouvernées dans les territoires détermine leur diffusion ou leur contraction. En ce sens, la compréhension de la distribution historique et géographique des langues permet d’appréhender la dynamique des territoires.
Les liens entre langues, territoires et représentations seront abordée à travers trois disciplines des Humanités : -Lettres : trois perspectives seront privilégiées, diachronique et synchronique, idéologique et politique. L’étude des « langues de France » selon une approche historique, l’évolution des représentations attachées aux différents idiomes ainsi que les enjeux idéologiques et politiques des discours contemporains sur les langues permettent de voir comment se construisent, par les langues, des identités collectives. -La géographie culturelle, la géographie politique, la démographie, la géographie sociale (distribution et migrations des populations) permettent d’appréhender à la fois la distribution spatiale des langues et leur gouvernement, leurs liens avec les territoires (à toutes échelles) et la mondialisation. -L’archéologie et l’histoire du Proche-Orient ancien : De nombreuses langues ont été transcrites en caractères cunéiformes. Cette mosaïque de langue embrasse un vaste territoire qui couvre le Levant, l’Anatolie, la Mésopotamie et le plateau iranien. Il sera question dans un premier temps de présenter leur distribution géographique et historique au sein de cet espace sur un temps long depuis l’apparition de ce système d’écriture vers la seconde moitié du 4ème millénaire av. J.-C. jusqu’à sa disparition au 1er siècle av. J.-C. On exposera ensuite le statut auquel accèdent certaines de ces langues notamment comme langue patrimoniale utilisée dans la production et la transmission des savoirs et en tant que langue officielle participant à la constitution des empires territoriaux qui voient le jour à différentes périodes de ce temps long.

Modalités pédagogiques
Le cours magistral est interdisciplinaire, dans le sens où un savoir commun est construit sur des objets identiques (langues, territoires, représentations), selon le point de vue de plusieurs disciplines (successivement : archéologie, lettres, géographie). Les travaux dirigés sont en revanche disciplinaires et étudieront ces mêmes objets sous forme de cas d’étude concrets, mais avec le regard, les méthodes et les outils d’une seule discipline.

Modalités de contrôle des connaissances
Session 1
Contrôle continu : trois notes de travaux réalisés dans le cadre du TD constitueront la note de contrôle continu (CC). Un examen terminal (ET) de 1h30 portant sur le contenu du CM aura lieu pendant la session d’examen. La note finale de l’enseignement est la moyenne de la note de CC et de la note de l’ET.

Session 2 ET

Plan du cours (intitulé des séances du CM)

1. La diversité des langues au Proche-Orient ancien
2. Diffusion des langues et des écritures au Proche-Orient ancien
3. L ’ épisode de la T our de Babel et ses correspondants dans la littérature cunéiforme.
4. L ’ akkadien comme lingua franca.
5. Approche historique : construire une « nation » par la langue
6. Approche spatiale : des patois aux langues régionales : normalisation, standardisation
7. Approche sociale : parler selon son groupe : hiérarchisations et identités territoriales
8. Approche politique : la langue comme institution légitimante
9. La géographie des langues dans le monde
10. Géopolitique des langues
11. Langues et mondialisation
12. Langues et urbanisation

Bibliographie indicative (complétée en CM)
• BALIBAR, Renée, L’Institution du français. Des Carolingiens à la République, Paris, PUF, « Pratiques théoriques », 1985.
• BRETON R., FISHMAN J. A., MAZOYER K., 2003, Atlas des langues du monde: une pluralité fragile, (Collection Atlas-Monde). Paris, Ed. Autrement.
• BRIQUEL-CHATONNET, Françoise (éd.), Mosaïque de langues, mosaïque culturelle: Le bilinguisme dans le Proche-Orient ancien, Antiquités Sémitiques, vol. 1, Paris, Maisonneuve, 19
• GIBLIN B. (éd.), 1986, "Géopolitique des langues", dossier spécial de la revue Hérodote, Paris, Editions La Découverte.
• JOANNES Francis (éd.), Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne, Paris, Laffont, 2001 • CERQUIGLINI, Bernard, Une langue orpheline, Paris, Éditions de Minuit, « Paradoxe », 2007. • JOANNES Francis (éd.), Dictionnaire de la civilisation mésopotamienne, Paris, Laffont, 2001 • REY, Alain (dir.), DUVAL, Frédéric et SIOUFFI, Gilles, Mille ans de langue française. Histoire d’une passion,
Paris, Perrin, 2011.

mise à jour le 14 septembre 2017


Université Lumière Lyon 2