agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Licences > L2 - L3 Histoire > UE - Histoire > 2e année histoire > 2017 - 2018 - S4 - CM - TD - Histoire des sociétés rurales

2017 - 2018 - S4 - CM - TD - Histoire des sociétés rurales

 
Histoire de la France rurale
Des années 1870 aux années 1970

2BBHC014
2BBHC024
Enseignants : Pierre Cornu, Professeur d’histoire contemporaine, et Odile Maeght-Bournay, doctorante en histoire contemporaine

Cours magistral : le jeudi créneau 2
TD : le jeudi créneaux 3 et 5, le vendredi créneau 5


Longtemps présentées comme archaïques et passives au regard du processus de modernisation qui domine l’histoire du monde contemporain, les sociétés rurales apparaissent à la lumière des travaux les plus récents de la recherche historique comme bien plus complexes et dynamiques qu’on ne le pensait, actrices à part entière de l’évolution de l’Europe, que ce soit sur un plan socio-économique, politique ou culturel. Dans cet ensemble, la France présente un paradoxe certain, qui est de constituer assez précocement une grande nation industrialisée et urbanisée, et néanmoins de préserver jusqu’au beau milieu du 20e siècle une agriculture de peuplement qui constitue le socle de son modèle républicain, et qui nourrit une bonne part de son imaginaire national sous toutes les nuances de l’agrarisme.
L’objectif de ce cours est de rendre compte de cette originalité, en parcourant un siècle d’histoire sociale, économique, politique et culturelle de la France rurale, depuis le temps de la « petite exploitation rurale triomphante » des débuts de la 3e République, en passant par les grandes crises de la période 1914-1945, jusqu’à la profonde remise en cause des équilibres sociaux et territoriaux que constitue la « révolution silencieuse » des années 1950 et 1960. Un accent particulier sera mis sur l’innovation comme facteur de changement, en interrogeant la relation asymétrique entre savoirs vernaculaires portés par les acteurs ruraux et savoirs savants diffusés par le monde académique, et notamment par la recherche agronomique.
Au terme de ce parcours chronologique, on s’interrogera sur les héritages et les réinventions de la ruralité et de sa composante agricole dans la France d’aujourd’hui.


Bibliographie indicative :

Étienne JUILLARD [dir.], Histoire de la France rurale, tome 3 : Apogée et crise de la civilisation paysanne de 1789 à 1914, Paris, Seuil, 1992 [1976].
Jean-Luc MAYAUD et Lutz RAPHAEL [dir.], Histoire de l’Europe rurale contemporaine. Du village à l’État, Paris, Armand Colin, 2006, 405 p.
Jean-Luc MAYAUD, Gens de la terre. La France rurale 1880-1940, Paris, Éditions du Chêne-Hachette, 2002, 312 p.
Jean-Luc MAYAUD, Gens de l’agriculture. La France rurale 1940-2005, Paris, Editions du Chêne-Hachette, 2005, 311 p.
Annie MOULIN, Les paysans dans la société française. De la Révolution à nos jours, Paris, Seuil, 1988, 316 p.
Yves TAVERNIER, Marcel GERVAIS et Claude SERVOLIN, Histoire de la France rurale, tome 4 : Depuis 1914. La fin de la France paysanne, Paris, Seuil, 1992 [1976], 752 p.
Eugen WEBER, La fin des terroirs. La modernisation de la France rurale 1870-1914, Paris, Fayard, 1983 (1976), 839 p.

Évaluation :
• Pour les étudiants en contrôle continu :
o un exercice oral ou écrit (commentaire de document ou exposé)
o un test écrit court en milieu de semestre
o une épreuve écrite à la fin du semestre (commentaire ou dissertation, durée 3h)
• Pour les étudiants dispensés d’assiduité :
o une épreuve écrite à la fin du semestre (commentaire ou dissertation, durée 3h)


mise à jour le 26 février 2018


Université Lumière Lyon 2