agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Licences > L2 - L3 Histoire > UE - Histoire > 2e année histoire > 2016 - 2017 - S3 - CM - TD - Histoire contemporaine

2016 - 2017 - S3 - CM - TD - Histoire contemporaine

 
Introduction à l'histoire des sociétés d'Europe occidentale (années 1870 - années 1970)
2BBHB013
Enseignants : M. Rossigneux-Meheust, P. Vernus

Contenu

Le cours s'attache à comprendre les grandes évolutions sociales dans les pays d'Europe occidentale (essentiellement l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Italie), du dernier quart du XIXe siècle au début des années 1970.
Au cours de cette période ces pays enregistrent les pleins effets du processus d'industrialisation engagé dès le XVIIIe siècle en Angleterre avant de se diffuser progressivement sur le continent. Dès le tournant des années 1870-1880, l'industrie joue un rôle majeur dans la création de richesses, rôle qui se renforce par la suite. Dans le même temps s'affirme un nouveau système technique qui transforme l'économie domestique ainsi quela vie urbaine et favorise l'essor de la civilisation de masse. L'industrialisation entraîne une mutation profonde des équilibres au sein de la population active. Mais plus largement, ses répercussions touchent à la plupart des aspects de la vie des différents groupes sociaux : le patronat de l'industrie et les ouvriers d'usine bien sûr, mais aussi les élites traditionnelles, les agriculteurs ou les différentes composantes des classes moyennes. Les relations entre groupes sociaux ou groupes d'âges, les identités de genre sont également concernées, sans oublier les pratiques sociales et culturelles, ainsi que le rôle de l'Etat.
Cepedant, ces transformations ne suivent pas des rythmes réguliers et uniformes. En effet, sur un mouvement global de croissance et d'enrichissement se sont greffées de fortes fluctuations ou traumatismes : les deux guerres mondiales, la profonde dépression des années 1930 et les deux périodes de forte croissance au début et à la fin de la période étudiée. Par ailleurs, tout en étant confrontées à des tendance de long terme ou à des conjonctures similaires, les sociétés des pays étudiés ont connu des rythmes et des modalités de transformation différentes. Il s'agira donc, dans une perspective comparative et synthétique, de dégager et de comprendre leurs spécificités.

Modalités d'évaluation

• Les étudiants soumis au contrôle continu sont évalués sur la base de :
- un commentaire de documents, exposé ou compte-rendu de lecture
- un des deux exercices proposés pour la cinquième séance de TD
- une épreuve écrite à la fin du semstre.

Les étudiants dispensés d'assiduité sont soumis à la seule épreuve écrite de fin de semestre (commentaire de document ou dissertation).

Orientation bibliographique sommaire
Asselain Jean-Charles, Defaud Pierre, Guillaume Pierre, Guillaume Sylvie, Kintz Jean-Pierre et Mougel François-Charles, Précis d’histoire européenne XIXe-XXe siècle, Paris, Armand Colin, coll.« Collection U », 2015.
Bussière Éric, Griset Pascal, Bouneau Christophe et Willot Jean-Pierre, Industrialisation et sociétés en Europe occidentale 1880-1970, Paris, Armand Colin, coll.« collection U », 1998.
Charle Christophe, La crise des sociétés impériales. Allemagne, France, Grande-Bretagne, 1900-1940. Essai d'histoire sociale comparée, Paris, Seuil, collection Univers historique, 2001
Hobsbawm Eric J., L'ère des empires, 1875-1914, Paris, Hachette, 1989-2012 et Fayard 1989-2007
Kaelble Hartmut, Vers une société européenne 1880-1980, Paris, Belin, 1988


mise à jour le 8 septembre 2016


Université Lumière Lyon 2