agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

UFR Temps et Territoires Portails : www - étudiants - personnels UFR Temps et Territoires

Vous êtes ici : fr > Formations > Licences > L2 - L3 Histoire de l'art et archéologie > UE - Histoire de l'art, archéologie > 3e année Histoire de l'Art > 2017 - 2018 - S6 - CM - TD - Art médiéval

2017 - 2018 - S6 - CM - TD - Art médiéval

 
UE C

Iconographie religieuse paléochrétienne, byzantine, romane et gothique
Cours de 3e année de Licence d’histoire de l’art, les premières séances, 1 à 10, sont assurées par Anne Baud :
Les grands programmes de l'art byzantin du VIe au XIV e siècle.

________________________________________________________
2de partie du cours, séance 11 à 21, assurées par Nicolas Reveyron, ainsi que le TD n° 1.

L’image médiévale
Thème du cours d’Histoire de l’Art Médiéval : Image médiévale : exposition et narration
Depuis les dernières décennies du siècle passé, les recherches sur l’image médiévale ont fait des progrès considérables et emprunté des voies nouvelles : l’analyse structurelle, qui, à l’instar de l’analyse de texte, fait émerger le sens de l’image comme objet autonome ; la contextualisation de l’image, dans son rapport à l’objet, au lieu et à l’acte ; la rhétorique de l’image, où sont mis en évidence des procédés d’expression similaires aux des figures de style de la rhétorique classique ; l’image performative, étudiée dans une visée anthropologique à travers sa construction et son contexte. Mais aussi la médialité iconique, l’intertextualité, le rapport aux inscriptions (texte scripturaire, tradition orale et corpus de mémoire) ... Il n’est pas question, bien sûr, de traiter tous ces aspects. Il s’agit d’aborder ces nouvelles à travers l’étude d’œuvres. Le thème choisi – exposition et narration – reflète dans son titre-même la complexité de l’image médiévale. Dans le contexte d’une culture littéraire où s’épanouissent tôt les narrations et d’une religion qui s’inscrit d’abord dans une histoire et un récit, l’image permet de mettre en œuvre un corpus de références, d’exposer un dogme, de rendre sensible une spiritualité et de développer un récit. Les différents niveaux de lectures s’articulent avec la construction spatiale de l’image. Le choix bibliographique est nécessairement et inévitablement retreint au regard d’une production diversifiée et pléthorique.
Les travaux dirigés correspondant au cours développeront les problématiques reconnues dans le cours.

Orientation bibliographique [PDF - 158 Ko]


 

mise à jour le 19 mars 2018


Université Lumière Lyon 2